Ducasse d'Ath: " Postposer notre arrivée d’un jour va nous poser des gros problèmes"

FORAINS ATH 2.jpgAvant même que la ducasse d’Ath ne s’ouvre, voilà déjà de la « bisbrouille » entre les forains et le bourgmestre Marc Duvivier !

En cause : le moment à partir duquel les forains pourront s’installer sur la Grand-Place d’Ath. Car avant eux, c’est le marché ! D’ici quelques semaines, les festivités de la ducasse d’Ath débuteront. Sans oublier la venue des forains qui chaque année font le bonheur des petits et aussi des grands.

Mais suite à une mesure prise par le bourgmestre athois, Marc Duvivier, les forains l’ont un peu mauvaise. Cela fait depuis plusieurs décennies que ces derniers installent leurs manèges le mercredi. Mais pour cette année, l’homme fort de la cité des Géants a décidé que les forains ne pourront installer leurs attractions qu’à partir du jeudi midi. Une mesure qui a fait bondir les forains, comme nous l’explique Geneviève Besanger, la propriétaire du manège d’autos tamponneuses qui sera situé sur la Grand-Place : « Pour nous, c’est un gros problème ! Il faut savoir qu’en arrivant le mercredi après-midi, nous pouvons installer nos attractions dans de bonnes conditions. Mais avec la nouvelle mesure du bourgmestre de postposer notre arrivée d’un jour va nous poser des gros problèmes. Et le facteur temps sera compté. De plus, nous allons tous arriver alors en même temps, je ne vous dis pas les soucis que cela va engendrer. Sans oublier, que depuis plusieurs années, des festivités sont organisées le jeudi soir. Vous imaginez : monter nos installations pendant que les festivités s’y déroulent. Cela va être chaotique ».

FORAINS ATH 3.jpgIl est vrai que le jeudi soir la Grand-Place est déjà en ébullition. On imagine la cohue que cela va créer. « Car avec autant de personnes sur la Grand-Place comment allons-nous gérer le montage de nos attractions avec autant de visiteurs qui vont se trouver sur la Grand-Place ? De plus, cela va générer un grand stress pour les forains » , souligne encore Geneviève Besanger.

Pour le bourgmestre Marc Duvivier, pas question de revenir sur cette mesure et cela pour donner satisfaction aux maraîchers qui occupent la place de la cité et cela chaque jeudi matin : « Il faut savoir que nous revu l’organisation des marchés et des demandes ont été formulées. Des commerçants ambulants nous on fait remarquer que le jour du marché athois qui précède la ducasse, c’est-à-dire, le jeudi, ils regrettent de ne pas pouvoir s’installer car pour eux, il y a un manque à gagner très important. Alors nous avons convenu avec les marchands ambulants que la Grand-Place serait accessible le jeudi matin jusque midi ».

Mais cela, les forains n’y croient pas de trop : « Je ne crois pas que les ambulants auront quitté la Grand-Place pour midi. Il faudra compter 13h. Par la suite, ORES devra installer les coffrets électriques sur le champ de foire et cela ne va pas se faire en deux minutes ! Je soulignerai que la précipitation n’augure pas de bonnes choses. Pour la plupart d’entre nous, nous devrons sans doute travailler durant une partie de la soirée, peut-être même de la nuit. Sans oublier, qu’en cas d’incident lors du montage nous n’aurons aucune marche de manœuvre » , conclut Geneviève. Il est à espérer que le bon sens primera entre les deux parties...

Les commentaires sont fermés.