Ath: Le Cercle royal d’Histoire et d’Archéologie sort qui relate l’histoire de la région du Moyen Âge au 20e siècle.

untitled.pngLe Cercle royal d’Histoire et d’Archéologie d’Ath et de la région publie le tome LXV de ses Annales. Ce livre de 328 pages, abondamment illustrées, comprend six études relatives à l’histoire de la région du Moyen Âge au 20e siècle.

« Emilie Nisolle présente la chapelle Notre-Dame de la Fontaine à Chièvres et le culte qui s’y est développé depuis le 12e siècle à la suite d’Eve de Chièvres. La chapelle néo-gothique inaugurée en 1893 abrite toujours l’ancienne statue de Notre-Dame, restaurée au 19e siècle. Cette chapelle est un élément important du patrimoine matériel et immatériel de la cité médiévale de Chièvres. »

Michel Deltenre s’intéresse à la création de l’hôpital Notre-Dame à la Rose suite au testament en juin 1242 d’Arnould IV d’Audenarde, seigneur de Lessines. Sa femme Alix du Rozoy a réalisé le souhait de son mari. Cette contribution originale est accompagnée des textes sur lesquels elle se fonde.

Le même auteur étudie la violence seigneuriale dans le pays de Lessines au crépuscule du XIIIe siècle : les faits d’armes, les exactions, les cruautés et le châtiment de Robert d’Audenarde. Cet article met en évidence les violences du 13e siècle et l’importance de la documentation relative à la famille d’Audenarde.

Adrien Dupont utilise la documentation rassemblée par le docteur Victor Fiévez et Paul Carton pour écrire un article substantiel sur les diligences à Ath au milieu du XIXe siècle, en particulier le service des messageries entre Ath et Jurbise. Cette étude importante replace le cas d’Ath dans le contexte général de l’évolution du transport des personnes au 19e siècle.

Le juriste tournaisien et député Joseph Hoyois (1861-1918) a retenu l’attention de Sébastien Morancé. Installé à Ath en 1905, il y fera de la résistance à partir de 1915. Arrêté par les Allemands, il mourra en déportation à Holzminden. L’auteur publie le journal tenu par le prisonnier à Ath et Holzminden.

Jean-Pierre Ducastelle consacre une étude exhaustive à l‘industrie du bois et du meuble à Ath aux 19e et 20e siècles. Cette activité économique a joué un rôle essentiel dans l’histoire de la ville. Elle a occupé plus de 1000 ouvriers dans les usines Cambier et Carton, les entreprises Delmée et Gignez, les nombreux ateliers d’ébénistes ou de menuisiers. Ath produisait des chaises en série et mettait en œuvre la technique du bois courbé. Les entreprises réalisaient aussi des meubles, elles exportaient leurs travaux dans le monde entier.

Infos :

Le volume est remis aux membres en règle de cotisation en 2015 et 2016. Il peut être acquis au prix de 20€, en souscription jusqu’au 30 juin 2017 aux Archives de la Ville d’Ath ou à la Maison des Géants. Par après, il sera vendu 25€. Tout renseignement peut être obtenu au 068/269231 ou via un courriel : musee.d.histoire@ath.be

Les commentaires sont fermés.