Ath: les anciens élèves de la rhéto 1956 ont commémoré le 60ème anniversaire de leur sortie

A

P1010077.JPG

près leur 40ème en 1996, leur 50ème en 2006, les anciens élèves de la rhéto 1956 de l'Athénée royal d'Ath ont commémoré le 4 juin dernier le 60ème anniversaire de leur sortie de l'Athénée.

« L'avant-midi, ils ont été reçus en l'hôtel de ville d'Ath par M. Le Bourgmestre et les mandataires communaux, en présence des membres du Conseil d'administration de l'amicale des Anciens qui commémoraient le 600ème anniversaire de la création de l'école latine secondaire communale, ancêtre de l'Athénée, de La Préfète des Etudes et des Collègues de la Communauté éducative.

Des paroles chaleureuses d'accueil et de bienvenue furent prononcées par M. Le Bourgmestre Marc Duvivier qui mit en évidence les liens historiques entre la Ville et l'Athénée royal. Il évoqua le soutien permanent de la Ville auprès des hautes autorités pour maintenir de bonnes infrastructures. » Le responsable de cet anniversaire André Van Trimpont

Pierre Papleux , Président de l'amicale poursuivit en décrivant avec talent le contexte historique de la création en 1416 de l'école latine secondaire communale et de son développement aux 16ème, 17ème et 18ème siècles jusqu'à la création au 19ème siècle de l'Ecole moyenne de l'Etat et de l'Athénée royal. Il invita les membres de l'assemblée à assister le samedi 8 octobre aux conférences des historiens J.P. Ducastelle et J.P. Delhaye sur les écoles latines. Porte-parole des rhétos 56, André

P1010080.JPG

Van Trimpont présenta le message du groupe. Il évoqua brièvement leur enfance vécue durant la 2ème guerre mondiale, marquée par la peur, les privations, l'insécurité. Il aborda le contexte de leurs études et de leur carrière caractérisée par la reconstruction de l'après-guerre, le développement économique jusqu'aux golden sixties puis les réformes de tous types vécues jusqu'à la fin de leur carrière. Durant cette 2ème moitié du 20ème siècle, ils ont eu le privilège d'être des témoins directs de l'extraordinaire évolution technologique et sociologique.

Me Marie-Christine Crombé, Préfète des Etudes, clôtura les interventions en évoquant les études actuelles, les liens avec l'histoire et le projet de l'école au 21ème siècle. Elle annonça la fin toute proche des travaux de construction de 6 classes de cours, d'une salle multimédia et d'une conciergerie.

Malgré quelques excusés pour des raisons de santé, ils étaient 32 convives à partager leur bonheur. Tous exprimèrent leur joie de se revoir et d'échanger des souvenirs et anecdotes de leur jeunesse. Ils espèrent vivement pouvoir se rassembler à nouveau durant les prochaines années.

Commentaires