• Ormeignies :La Royale Fanfare Saint-Ursmer organise son festival musical

    201301_Autreppe_ste_cecile_P1270047.jpgLe dimanche 3 mai à la salle Spoculo, La Royale Fanfare Saint-Ursmer d’Ormeignies organise son Festival musical de printemps.

    Au programme :

    11h30: Royale Fanfare Saint-Albert de Lombise

    12h30: Barbecue ou assiette anglaise

    14h15, Société Royale d’Harmonie de Braine-l’Alleud

    15h30, Harmonie Royale de Rebecq

    16h45, Société Royale Philharmonique de Moustier

    Contact : reservation@fanfare-ormeignies.be ou www.fanfare-ormeignies.be

  • Leuze: les travailleurs ont crié très fort que l’on ne fera pas n’importe quoi, n’importe comment

    Img_1431.jpgCe lundi, la majorité qui habituellement est sûre d’elle, était groggy. Pas KO, mais dans les cordes. Mais pas par la faute de l’opposition, mais par son manque flagrant de communication envers son personnel. Et lors de ce conseil, les travailleurs ont crié très fort que l’on ne fera pas n’importe quoi, n’importe comment ! Est-ce que les partis Idées-MR ont pensé que les travailleurs resteraient silencieux ?  Beaucoup ont été surpris de la solidarité de tous les employés communaux de la ville et du CPAS !  Mais bon, si les relations étaient si tendues, la majorité ne peut s’en prendre qu’à elle-même. Car c’est cette même majorité qui s’est mise elle-même des bâtons dans ses propres roues ! Est-pour autant que cette première difficulté laissera des traces dans la majorité, seul l’avenir le dira ! Et dire qu’il y a quelques semaines, la majorité disait encore que tout allait bien dans le meilleur des mondes… Il n’était pas sans doute dans le même monde…

    En tout cas au conseil de ce lundi soir, c'était un peu " Leuze en folie " avant l'heure

  • Leuze: Au conseil communal, c'etait Leuze en folie....avant l'heure

    Ccleuzeavril2.jpgCe lundi, au conseil communal de la cité Bonnetière, les travailleurs communaux avaient été nombreux à rejoindre l’hémicycle leuzois. En cause, les (peut-être et futures) pertes d’emplois. Par ailleurs, il y a quelques jours, notre quotidien avait dévoilé en exclusivité ce qui se tramait dans les coulisses de l’administration. Hier, la majorité Idées-MR dévoilait son plan. C’est la privatisation des titres-services, la synergie des services, et aussi une meilleure communication entre tous les services et comme le Député-Bourgmestre Christian Brotcorne le Ccleuzeavril1.jpgsouligne : « Ce que nous actons ce soir, c’est une note de travail non plus basée sur le travail des quatre directeurs généraux et financiers mais du collège. Ce que nous vous proposons aujourd’hui, ce sont des pistes de travail. Cela ne veut pas dire que si c’est écrit aujourd’hui ce sera la seule vérité de demain...Ces pistes seront discutées avec l’ensemble des services et les délégations syndicales ». On sait, le service de médiation a été maintenu.Le conseiller communal PS très remonté, Christian Ducattillon dira « Vous parler de la suppression des titres-service parce que ils sont déficitaires. Mais n’oubliez pas qu’ils rendent d’énormes services à notre population qui en a Ccleuzeavril3.jpgbien besoin. Vous parlez de réduire le personnel mais rien qu’avec les départs naturels des travailleurs, vous comblerez ces licenciements ».    Mais voilà, le collège a sans doute été trop vite dans sa démarche comme nous l’explique le permanent de la CGSP, Pascal Douillez « Ce lundi, on nous a soumis une négociation en trois pages qui est en réalité une privatisation de services comme les titres services du CPAS ainsi que du service d’entretien dans les écoles. Pour nous, cette note est plus que floue et inacceptable. La majorité pensait sans doute qu’une seule réunion allait être nécessaire. Et bien non, il s’agit de travailleurs et pas de Kleenex. Il faut se donner du temps. C’est un peu trop facile qu’à chaque fois que des administrations rencontrent des difficultés financières, la première mesure, ce sont les licenciements. Nous disons non ! Mais il ne faut pas se leurrer, il y aura des pertes d’emplois Ccleuzeavril4.jpg». La déléguée CSC du personnel du CPAS, Anne-Marie Auvertin ne dira pas autre chose. Nul doute que les prochaines semaines seront difficiles pour tout le monde. Le premier Echevin, Hervé Cornillie de conclure « Il ne faut pas prendre des gens pour des idiots. C’est que nous cherchons se sont des moyens plus efficaces pour mieux fonctionner ensemble, ville et CPAS. Il faudra être pragmatique et nous devront analyser point par point. Mais si les travailleurs devraient faire des efforts sachez que nous montrerons la voie à suivre. Et cela je peux vous l’assurer. »

  • Ath: La corde du diable sera à l'affiche du cinéma Athois

    1014373_fr_la_corde_du_diable_1425208466909.jpgLe programme du cinéma l’Ecran du mercredi 29 avril au mardi 5 mai

    POURQUOI J’AI PAS MANGE MON PERE

    De Jamel Debbouze (Fr, 2015, 1h40)

    Me 29avril: 17h

    Ve 01  mai : 17h

    Sa 02  mai : 14h30

    Di 03  mai : 17h

    BIG EYES

    De Tim Burton (USA, 2015, 1h46, VO)

    Ve 01  mai : 20h

    Sa 02  mai : 17h

    Di 03  mai : 20h

    LES OPPORTUNISTES/Mercredi du Cinéma

    De Paolo Virzi (It/ Fr, 2015, 1h50, VO)

    Me 29avril: 20h

    SHAUN LE MOUTON

    De Starzack/ Burton (Fr/GB, 2015, 1h25, VF)

    Me 29avril : 15h

    Ve 01  mai : 15h

    Di 03  mai : 15h

    LA CORDE DU DIABLE (Devil’s Rope)

    De Sophie Bruneau (B, 2015, 1h28, VO)

    Me 05  mai: 20h L’histoire du fil de fer barbelé des premiers colons de l’ouest américain jusqu’aux techniques de contrôle et de surveillance de nos sociétés. En présence de la réalisatrice

    Infos : Cinéma L’Ecran Ath   Site Burbant- Ath

    068/33.69.99 – info@cinemalecran.be

  • Ath: La ducasse d'Ath attire les collectionneurs!

    1822520509.jpgLe dimanche 10 mai 2015, dès 8h, le second marché 100% Ducasse vous sera proposé sur le site de l’Esplanade lors du 38e week-end de la fête des mères. Ce marché Ducasse est organisé par l’asbl Rénovation du Cortège d’Ath

    Dans le prolongement du traditionnel marché aux fleurs, l’asbl Rénovation du Cortège a voulu l’année passée proposer un marché qui répond aux attentes des Athois, férus de Ducasse. « L’idée d’un marché Ducasse avait germé dans la tête des membres de l’asbl. Le but est simple : Permettre à tous de pouvoir proposer les produits 100% Ducasse qu’il possède. Cette initiative avait remporté un franc succès, malgré des conditions climatologiques délicates. »

    La Ducasse d’Ath a déjà été déclinée sous toutes les coutures. DVD, CD, PIN’S, autocollants, jeu de cartes, statuettes, … Certaines pièces sont devenues des collectors. Et les Athois sont devenus des collectionneurs dans l’âme.

    Alors, pour que les Athois puissent permettre de compléter leurs collections, l’asbl propose une nouvelle édition de ce marché. L’emplacement est gratuit pour les associations impliquées dans la Ducasse d’Ath (porteurs, groupes folkloriques, fanfares) et est de 10€ pour les autres personnes, groupes, commerçants,...

    Plus d’infos ou pour réserver un emplacement : 0474/41.85.07 (Thomas Van den Bril)

  • Ath: L'Athois Jean-Luc Fohal a vécu de très prés, le tremblement de terre au Népal

    Capture 1.JPGDepuis le 5 avril, Jean-Luc Fohal et une équipe belge ont mis le cap vers le Népal. Rien que cela était déjà un événement, puisque la dernière tentative d’une expédition belge date de plus de soixante ans. « Pour moi, le Makalu, au même titre que le Manaslu, c’est vraiment un coup de cœur », explique Jean-Luc Fohal. « De plus, l’expédition sera vraiment belge avec autant de francophones que de néerlandophones. Ses membres ont beaucoup d’expérience dans les montagnes et cela changera par rapport à 2008 où là, la formation était internationale. » Depuis plusieurs jours, ils ont vécu au rthyme du tremblement de terre du Népal. Comme l’explique les communiqués de l’équipe Belge.

    Le 24 avril : «  Soudainement le sol commence à trembler sous nos pieds. Nous nous sommes précipités hors de la tente. Nous avons vu  des avalanches de neige et de rochers sur les pentes au fond du Makalu . De l’autre coté, nous avons pu voir quelques rochers qui tombaient mais tout cela était bien éloigné de notre camp.”  Selon deux Autrichiens “ la paroi principale entre ABC et le Camp 1 est partiellement effondré mais nous ne verrons cela que dans quelques jours. Pendant ce temps, nous avons ressenti quelques répliques. Tous les membres des autres expéditions sont en sécurité. Notre lien avec le monde extérieur ( via notre webmaster) nous a informé que l'épicentre n’était pas loin de Katmandou et que les dommages sont considérables. Ici, la vie continue.

    Capture.JPGLe 25 avril

    Aujourd'hui, c'est une journée pour ranger les débris et d'attendre anxieusement les prochains répliques. La nuit dernière, il y a eu quelques secousses de niveau 5. Vers midi, il y a eu une autre replique. Les gens marchaientt effrayés au milieu de la rue et attendaient avec anxiété la prochaine secousse. Plus tard, il a été annoncé que ce était une secousse d'un peu plus de 6 sur l'échelle de Richter.  Au sein de la region, personne n'ose ouvrir son magasin ou son restaurant. L'électricité tombe en panne en permanence. Nos pensées vont aux nombreuses victimes alors nos propres problèmes ne valent rien.

    Le 26 avril

    Aujourd'hui, Nous vivons une journée de repos. Ce dimanche, nous avons vécu une replique, elle etait aussi puissante mais la durée etait plus longue. Nous sommes surpris que le séisme n'a pas seulement causé des dommages au Népal mais aussi en Inde et au Bangladesh. Nous sommes si loin du monde réel que nous ne sommes pas conscients de tout ce qu'il s'est passé ... Toute l'équipe se porte bien.

    Les photos sont tirées du site:  http://www.makalu2015expedition.com 

    Vous pouvez les aventures de Jean-Luc Fohal et de ses amis sur le site suivant:  http://www.makalu2015expedition.com/news

  • Ath: Qui connaît vraiment les dangers du Web ?

    unnamed.jpgFacebook, Twitter,...

    Tout le monde y est.

    Mais qui connaît vraiment les dangers ?

    Dangers pour les adultes et les enfants ? Droits à l'image ? Arnaques ? Une conférence au cours de laquelle, Olivier Bogaertpropose un tour d’horizon des avantages et des risques, complété de conseils pour sécuriser son profil et éviter la dispersion des données. Fort de son expérience à la Federal Computer CrimeUnit, il nous sensibilisera également au mode de diffusion des logiciels malveillants ainsi qu'à leur utilisation par les pirates du net. Depuis 2009, Olivier Bogaert est en charge des nouvelles technologies au sein de la PJ de Bruxelles et co-dirige la Computer Crime Unitde cette même unité.Depuis 2008, en charge de“Surfons Tranquille” chronique de prévention des risques liés à Internet et à l’informatique sur Classic 21, une des radios de la RTBF. Depuis 2011, il est chroniqueur dans l’équipe de “On n’est pas des pigeons” sur la Une TV et sur Vivacité.Une conférence très intéressante qui sera présentée au Palace, le mardi 28 avril 2015 à 14 h 30. Renseignements au 068/26.99.99 ou par mail: mca@ath.be

    Prix pour non-abonnés : 7,50 euros