Ath: L'Athois Jean-Luc Fohal a vécu de très prés, le tremblement de terre au Népal

Capture 1.JPGDepuis le 5 avril, Jean-Luc Fohal et une équipe belge ont mis le cap vers le Népal. Rien que cela était déjà un événement, puisque la dernière tentative d’une expédition belge date de plus de soixante ans. « Pour moi, le Makalu, au même titre que le Manaslu, c’est vraiment un coup de cœur », explique Jean-Luc Fohal. « De plus, l’expédition sera vraiment belge avec autant de francophones que de néerlandophones. Ses membres ont beaucoup d’expérience dans les montagnes et cela changera par rapport à 2008 où là, la formation était internationale. » Depuis plusieurs jours, ils ont vécu au rthyme du tremblement de terre du Népal. Comme l’explique les communiqués de l’équipe Belge.

Le 24 avril : «  Soudainement le sol commence à trembler sous nos pieds. Nous nous sommes précipités hors de la tente. Nous avons vu  des avalanches de neige et de rochers sur les pentes au fond du Makalu . De l’autre coté, nous avons pu voir quelques rochers qui tombaient mais tout cela était bien éloigné de notre camp.”  Selon deux Autrichiens “ la paroi principale entre ABC et le Camp 1 est partiellement effondré mais nous ne verrons cela que dans quelques jours. Pendant ce temps, nous avons ressenti quelques répliques. Tous les membres des autres expéditions sont en sécurité. Notre lien avec le monde extérieur ( via notre webmaster) nous a informé que l'épicentre n’était pas loin de Katmandou et que les dommages sont considérables. Ici, la vie continue.

Capture.JPGLe 25 avril

Aujourd'hui, c'est une journée pour ranger les débris et d'attendre anxieusement les prochains répliques. La nuit dernière, il y a eu quelques secousses de niveau 5. Vers midi, il y a eu une autre replique. Les gens marchaientt effrayés au milieu de la rue et attendaient avec anxiété la prochaine secousse. Plus tard, il a été annoncé que ce était une secousse d'un peu plus de 6 sur l'échelle de Richter.  Au sein de la region, personne n'ose ouvrir son magasin ou son restaurant. L'électricité tombe en panne en permanence. Nos pensées vont aux nombreuses victimes alors nos propres problèmes ne valent rien.

Le 26 avril

Aujourd'hui, Nous vivons une journée de repos. Ce dimanche, nous avons vécu une replique, elle etait aussi puissante mais la durée etait plus longue. Nous sommes surpris que le séisme n'a pas seulement causé des dommages au Népal mais aussi en Inde et au Bangladesh. Nous sommes si loin du monde réel que nous ne sommes pas conscients de tout ce qu'il s'est passé ... Toute l'équipe se porte bien.

Les photos sont tirées du site:  http://www.makalu2015expedition.com 

Vous pouvez les aventures de Jean-Luc Fohal et de ses amis sur le site suivant:  http://www.makalu2015expedition.com/news

Commentaires