Tout baigne pour la piscine communale...enfin presque

PISCINEATH.jpgDepuis quelques mois, la piscine communale a dû fermer ses portes à trois reprises en raison de la présence de legionella au sein des douches. comme l'explique l'Echevin des Sports Jean-Luc Faignart « Chaque fois, nous avons remis le travail sur le métier en prenant conseil auprès d’organismes spécialisés. Aujourd’hui, nous ouvrons les installations après avoir reçu les résultats des analyses réalisées par les laboratoires agréés d’Hainaut Vigilance. Les résultats sont excellents et c’est avec confiance que nous remettons le plan d’eau et ses annexes à la disposition de la population athoise et extérieure. »

Techniquement, le bouclage du réseau de circulation de ’eau a été effectué par les ouvriers.  Les pommeaux de douches disposent de filtres spéciaux et une installation de purification des eaux garantit la qualité de ces dernières. « L’investissement est à la hauteur des nécessités techniques et biologiques. Durant les prochains mois, afin de vous informer chaque semaine de la qualité de l’eau, nous avons demandé aux laboratoires agréés d’Hainaut Vigilance de prélever des échantillons qui seront analysés. Les résultats seront immédiatement et largement diffusés. Certes, la piscine est ancienne et un chantier de rénovation extraordinaire est prévu pour les Piscine_fete2010(1)%20(Large).JPGprochains mois. » explique M. le Bourgmestre, Jean-Pierre Denis. Deux millions d’euros seront investis pour remplacer la cuve principale et tous les dispositifs de chauffage, de transport et de conditionnement de l’eau. Le premier dossier a été approuvé par le Conseil communal. Il a été analysé par les autorités de tutelle (Infrasports).Il appartiendra au Ministre de Tutelle d’apporter les subventions financières à hauteur de 80 % pour nous permettre de finaliser cet investissement.

Enfin, le second dossier sera soumis au Conseil communal de mars pour suivre le même chemin. Au sujet IMG_4726.JPGd’une nouvelle psicine cela restera sans doute un rêve comme l’explique M.Denis « Début 2008, nous avions projeté la construction de nouveaux plans d’eau pédagogiques et ludiques sur un site voisin de celui de la Sucrerie, entre le canal et la chaussée de Mons.Pareil chantier peut être estimé à 12,5 millions d’euros.Les événements financiers, économiques et sociaux que nous rencontrons depuis 2008 à l’échelon mondial, national et régional ne favorisent pas l’éclosion actuelle de pareil investissement, d’autant que les charges de fonctionnement et de personnel seraient à la mesure de ce dernier. Ainsi, une nouvelle piscine telle que certains d’entre vous l’entrevoyaient aurait amené une charge annuelle nouvelle de 1.250.000 €.» Le projet doit continuer à être étudié en vue d’être réalisé en des temps meilleurs. 

Commentaires